Le concours qui révèle les meilleurs cas du marketing digital ainsi que les tendances qui font le marché, a attribué l’or à la campagne de Vectaury pour Intermarché, avec Zenith et Kairos. Cette heureuse récompense vient compléter le palmarès des prix pour cette étude de cas qui cumule un quatrième titre en seulement trois concours.

2 événements : une matinale “live” et un dîner d’été

C’est lors d’une matinale en “live”, un format peu commun pour l’équipe organisatrice de Viuz plus habituée aux formats nocturnes, que le palmarès de la compétition a été dévoilé. Selon l’organisation plus de 200 personnes étaient connectées à l’événement, cumulées aux quelques participants en présentiel. Autre fait exceptionnel : aucune remise de prix n’a été délivrée lors de cette matinée. En effet, c’est lors d’un dîner d’été qui s’est déroulé hier soir, en plein cœur de Paris, que les prix ont été officiellement remis aux lauréats.

Cette huitième édition aura également été plus riche que les années précédentes avec +25% de candidatures reçues et + 4 nouvelles catégories incorporées au concours : Corporate, RH, institutionnel, BtoB, Data & CRM, Good & Impact.

Vectaury remporte l’or et cumule 4 récompenses !

C’est après plusieurs semaines de délibérations comprenant 9 associations partenaires mais également 23 marques prestigieuses que les résultats sont enfin dévoilés. Cette récompense “or” vient compléter le palmarès pour cette étude de cas déjà récompensée aux Mobile Creativity Awards de la Mobile Marketing Association, ainsi qu’aux Mobiles d’Or.

Hervé Ribaud, le Directeur Médias d’Intermarché, était invité à une table ronde des tendances lors de la matinale en live, en compagnie de Gwenola Coicaud – Regional Managing Director de Critéo. Il est revenu sur l’approche très ROIste du groupe Intermarché, en justifiant qu’il était important de voir les effets immédiats des ventes incrémentales

On est surtout heureux de trouver des dynamiques et des approches dynamiques obliques. Au delà du fait d’imprimer sur les bonnes cibles au bon moment au bon endroit avec les bons messages sur les bonnes cibles, pour les adhérents (les possesseurs de magasin Intermarché) il faut montrer que le digital sert à faire du chiffre d’affaire incrémental. Aujourd’hui pour chaque euro investi, on est capable de dire combien ça rapporte.